Fin février dernier,
mon mari et moi avions la joie de nous occuper de nos deux petits-fils.
Tout d'abord une semaine avec le plus grand qui a fêté ses 3 ans en novembre dernier
et qui aime beaucoup jouer aux dominos... surtout lorsqu'il gagne hi hi hi !!!
Il est ensuite parti au ski avec ses parents
et nous avons alors gardé son petit frère de presque 11 mois
qui découvrait depuis peu la station debout en plus du quatre-pattes
et adorait explorer notre cuisine...

  
Le dimanche 11 mars, c'est moi qui raccompagnait le petit
en train, direction la gare de l'Est.
J'avais réservé d'avance les billets sur le Francfort-Paris,
ligne que j'emprunte très souvent,
et j'avais en projet, après déjeuner à la gare, d'aller, en autre,
me promener le long du canal saint Martin tout proche
puisque j'avais plus de 4 heures devant moi
avant le train du retour.
  

Le matin même, j'entendis à la radio qu'un violent incendie
s’était déclaré la nuit dernière dans un entrepôt de 10 000 m²
à Gagny (Seine-Saint-Denis)
et que les trains venant de l'est auraient du retard à l'arrivée.
Je pris donc mes précautions concernant les repas du petit.

Mon mari nous conduisit à la gare peu avant 11 heures,
le départ étant prévu à 11h12 pour arriver, sans arrêt,
vers 12h51 à Paris Est où nous étions attendus.
Le tableau des trains indiquait un retard d'une heure pour le nôtre...

Les portes de l'ICE (TGV de la Deutsche Bahn plus confortable que le français si si !!!)
ouvertes, nous nous sommes installés quand on nous apprit par hauts-parleurs
qu'il resterait 45 minutes en gare pour réapprovisionnement.

11h50 environ, il se mit enfin en route et je décidais de donner le repas (petits pots)
au petit afin qu'il puisse faire une petite sieste tranquille dans mes bras,
ce qu'il fit ensuite.

Malheureusement, une voix annonça qu'on s'arrêterait
en gare de Champagne-Ardennes et qu'un autre train (TGV cette fois-ci)
viendrait nous récupérer pour la suite de notre voyage.
On nous distribua alors des boites repas...

 Il stoppa d'abord un petit quart d'heure en pleine campagne
puis continua sa route jusqu'au moment où il fallait changer de train.
Je remis la combinaison chaude à mon petit-fils qui n'avait dormi
qu'une petite vingtaine de minutes... et il s'est réveillé !

Après plus de 45 minutes, debout sur le quai,
le petit dans les bras et sans un banc pour s'assoir,
on entra enfin dans le TGV promis. Une très gentille dame me laissa sa place
afin que nous soyons mieux installés.
J'avais déjà téléphoné plusieurs fois à mon fils et sa compagne
pour les tenir au courant de notre périple et les rassurer quand à leur enfant...

Le train stoppa à nouveau et à notre grand étonnement
à l'Aéroport Charles de Gaulle TGV au nord-est de Paris et
les personnes ayant un avion à prendre profitèrent de l'occasion pour sortir.
Il était un peu plus de 15h30 et en roulant
nous vîmes un avion qui venait juste de décoller...

Je sortis le goûter du sac car mon petit bout de chou regardait avec envie
un groupe de jeunes Espagnols qui prenaient une collation
grâce aux boites repas reçues plus tôt.

On s'est arrêté encore une fois non loin du terminus
(on nous expliqua qu'il fallait attendre notre tour ?????? )...
et vers 16h10 nous sommes enfin sortis sur le quai
car nous étions arrivés ouffffff !!!

Envolés mes projets pour l'après-midi
car après un bon verre de jus d'orange pris sur place,
j'attendis mon train de retour prévu pour 17h10
et nous sommes repartis avec 30 minutes de retard...
j'ai alors eu tout mon temps pour écrire ce futur billet
que je publie seulement aujourd'hui !!!
  

Je tiens à ajouter que mon petit-fils a été a-d-o-r-a-b-l-e
pendant toute notre équipée,
il riait beaucoup et les petits ba ba et autres, sortis de sa petite bouche,
ont beaucoup amusé les gens qui voyageaient avec nous hi hi hi !!!

  

  

  

  

*****

  

  

  

  

980

  

Merci ma chère Miou pour cette superbe carte porte-bonheur,
en tout cas elle m'a donné le courage d'écrire ce qui suit....
Gros bisou à toi !!!

  

  

  

  

J'ai écrit mon tout premier billet sur ce blog le 08 août 2009
et depuis, j'ai un peu entièrement laissé de côté mon site
dont je suis très fière et qui génère
des milliers de visiteurs tous les mois...
Il est vraiment grand temps d'actualiser ce dernier
en enlevant au minimum les liens obsolètes.

  

La tenue d'un blog prend beaucoup de notre temps libre
sans compter les visites, les commentaires...
et le mien rétrécit comme peau de chagrin car
je passe plus d'heures à lire et à commenter
les nouveautés chez les autres qu'à créer et à diffuser.

J'ai beaucoup réfléchi ces derniers mois
et plusieurs fois j'ai même été tentée de fermer le mien,
mais même si sa fréquentation n'atteint pas,
oh loin de là, celui de mon site,
j'y suis réellement très attachée.

  

Ma décision est donc de le laisser ouvert,
de publier sporadiquement, du moins tant
que je n'aurai pas terminé le rafraîchissement du site,
mais surtout, oui surtout, je vais voir
comment enlever la fonction "Ecrire un commentaire".

A l'avenir vous viendrez ici sans laisser de petits mots
mais si vous avez des questions ou des demandes,
vous pourrez toujours me joindre par le biais de "Contacter l'auteur".

  

Pour celles et ceux qui ont un blog,
je viendrai vous voir mais
sans laisser à chaque fois de commentaire...

Je ne vous en voudrai pas si vous décidez de vous désabonner !!!

  

Je vais enfin être libre de créer à nouveau
pour celles et ceux qui aimaient ce que je faisais
et qui me demandaient souvent par mail pourquoi
je ne faisais plus de mises à jour sur le site !!!

  

  

Merci de m'avoir lue jusqu'au bout !